Les aumôniers Enregistrer au format PDF

0 vote

Mathurin Rault, né en 1888 à Yffiniac fait ses classes au petit séminaire de Tréguier de 1898 à 1906. Ordonné prêtre à St-Brieuc en 1911, il poursuivra ses études à l’Université grégorienne de Rome pour obtenir son doctorat en philosophie avant d’être affecté de 1913 à 1924 comme professeur à l’Institution St-Joseph de Lannion.

1927 verra la Création de l’Institution Bossuet et le voilà nommé aumônier de la Retraite à Bossuet.

« La sûreté d’une doctrine philosophique et théologique puisée aux meilleurs sources, un esprit avisé et une direction nette le désignaient à cette importante fonction  » nous dira le chanoine Boscher. « C’est à son talent et à la valeur des professeurs qu’il forma que le Cours de l’Institution Bossuet encore récente doit son éclat. »ajoutera ce dernier lors de ses obsèques en février 1934. (ev-1934-1)

Un autre aumônier prendra sa relève : Jean Le Diouron de 1934 à 1941. Lors d’une réunion de l‘Amicale les Anciennes Élèves de l’Institution Bossuet le 2 juillet 1938 et « après avoir comparé l’enseignement reçu au pensionnat à un fruit un peu amer au premier abord dont nous n’apprécions complètement la saveur que bien après y avoir goûté » fait l’éloge de notre fondatrice Catherine de Francheville dont le R.P. Théry conférencier du jour a fait de nombreuses recherches et un énorme travail pour la cause de sa canonisation.

De 1941 à 1950, le dominicain Yves Masson prend la relève . Entouré de délicates attentions durant cette rude période de restrictions (les pensionnaires en rangs serrés dans le couloir , attendant leur tour de passer à table, hument le plateau fumant dirigé vers l’aumônerie). Soucieux d’encrer la Parole de Dieu dans notre vie sans trahir les textes, il déversera ces nombreux cours d’apologétique aux grandes classes.

Victor Connan lui succèdera de 1950 à 1963 Armand Le Calvez terminera la liste des aumôniers de 1963 à 1972…