Les anciennes Enregistrer au format PDF

0 vote

En août 1988, une dizaine d’anciennes élèves de l’Institution Bossuet se réunissent chez Yvonne Carmès (L’Hégarat) au port de Perros, autour d’un thé pour parler de quoi ?

Devinez. Du passé, de notre enfance, de nos études, de nos taquineries… alors que nous partagions le même sort à Lannion tandis que l’ennemi occupait les mêmes lieux…

Chez Y. Carmès autour de Sœur de Biré en août 1988 -  voir en grand cette imageAlors pourquoi ne pas essayer de faire partager ce plaisir de se retrouver et d’élargir notre regard à toutes les anciennes. Comment ? Quand et où ? Un tour de force extraordinaire de chacune (recherche des noms des maris… des adresses… À chacune d’en découvrir une ou deux autres)… pour faire « boule de neige » et finir par inviter le 21 juillet 1991 à Bossuet à la rencontre d’une cinquantaine d’anciennes avec les difficultés de se reconnaître, d’échanger des souvenirs lointains, de recevoir les nouvelles des excusées.

Un thé et une prière rassemblera le partage de leurs joies, des douleurs vécues et le souhait unanime de se retrouver autour d’un repas froid une autre année…

Les retrouvailles

Août 1995 : Retrouvailles émouvantes devant l'ancien bâtiment d'accueil et devant le nouvel externat. -  voir en grand cette image Pari tenu : en août 1995, les trois premières comparses perrosiennes : Y. Carmès, M. Allain et Y. Ménou réunissent plus de 80 personnes qui découvrent et s’étonnent des transformations des nouveaux bâtiments : « On ne reconnaît rien », « Ça me rajeunit ! C’était la guerre, il fallait cohabiter avec l’ennemi, partager avec lui les lieux de circulation… les allées du parc… Mais pas les abris qu’ils avaient creusés et strictement réservés à l’occupant. ». Discipline très sévère souvent mal vécue par les pensionnaires…

À l’heure des retrouvailles la joie domine, l’organisation est remarquable : nouvelles des absentes communiquées, port de badges pour retrouver aussi les anciens professeurs dans la « meute » assourdissante. Les visites s’extasient sur le luxe des dortoirs, la modernité des classes équipées en vidéocassettes…

L’aide des religieuses

Les anciennes qui ont mis en place ce site Internet, ont bénéficié de l’aide des religieuses « anciennes » elles aussi, d’anciennes élèves qui ont résisté à « l’usure du temps », parfois de leur fille, sœur ou cousin… Tous nous ont confié leurs photos, leurs témoignages…

Ici la couverture du bulletin n° 1 de 1939 : Page de couverture du n° 1 du Bulletin trimestriel des Anciennes élèves en 1939 -  voir en grand cette image là, la première page de ce bulletin :

Première page du n° 1 de 1939 -  voir en grand cette image

plus loin, l’extrait du palmarès : Extrait du palmarès en 1939 -  voir en grand cette image

les résultats aux examens : Résultats des examens de 1929 à 1938 -  voir en grand cette image ainsi que les statuts de l’Amicale des anciennes : Les statuts de l'Amicale des Anciennes avec ses XIV articles. -  voir en grand cette image etc.

Qu’ils en soient de tout cœur remerciés.

Ce travail aidé et cautionné par plusieurs amis est à votre disposition ; à vous de l’animer en transmettant vos réflexions, vos idées, vos souhaits, vos compléments d’informations en participant au forum qui recueillera et redistribuera vos débats.

Il n’est pas facile de « retrouver » les noms de femmes mariées de celles qui se sont faites religieuses, etc. Que sont-elles devenues ? Donnez-nous des nouvelles.

Et maintenant ?

En 2009, Madame Bird a été élue Présidente des anciennes de Bossuet au bureau commun des Écoles St-Joseph et Jeanne d’Arc… Elle nous a accompagnées, avec le Président M. Le Faou à la visite de Bossuet . Difficile de s’y retrouver dans ce qui est aussi Lycée hôtelier.

N’hésitez pas à y prendre contact pour déjeuner, seule ou en groupe en téléphonant par avance au N° 02 96 46 26 36.

Vos témoignages