La Congrégation Enregistrer au format PDF

0 vote

Si la fondatrice de la congrégation a proposé à des femmes de vivre une expérience spirituelle (faire retraite) et que depuis des siècles elles ont travaillé ainsi à l’approfondissement de la foi des adultes, après la Révolution, elles se sont surtout investies dans l’éducation ds filles et la catéchèse des enfants et adolescents. Les besoins évoluant avec les siècles, les Sœurs se sont lancées dans l’enseignement des filles tout d’abord puis la mixité et…bien sûr l’évolution des locaux.

Les Sœurs de La Retraite sont des femmes qui répondent à un appel du Seigneur en s’engageant par des vœux (pauvreté, chasteté et obéissance) .

Auparavant, elles reçoivent une formation spirituelle pour les préparer à cet engagement libre pour mettre en pratique ces Conseils évangéliques. Lors d’une célébration, appelée communément « prise d’habit », elles reçoivent le voile (blanc) qui, pour la religieuse, est symbole de respect et d’appartenance à Dieu. À la fin du noviciat – période d’essai de deux à trois ans - elles porteront un voile noir. Le noviciat est commun à toutes celles qui veulent rentrer dans cet ordre ; il se situe dans une des maisons dites de La Retraite et appelée « Maison-Mère » Ce fut le cas de Lannion durant de nombreuses années.

des engagements reçus par l'évêque -  voir en grand cette imageElles peuvent poursuivre leur engagement en prononçant des vœux solennels définis comme tels par l’Église et, en ce cas, toujours perpétuels, en présence de l’évêque.

Elles porteront alors le costume complet avec voile noir. Elles porteront alors le costume complet avec voile noir  -  voir en grand cette image

Toutes photos © Anciennes de Bossuet