Les promenades annuelles

Le plus souvent annuelle, cette sortie très appréciée des internes est réalisée en juin, le plus souvent à pied.
Déjà en 1934 et 1938, longue journée à Ploumanac’h et en 1935 à St-Michel-en-Grève, tandis que Beg-Léguer verra s’étirer le long défilé des filles s’échelonnant sur la route en direction de la mer.
La seconde guerre mondiale provoquera l’éclipse de ce réjouissement qui reprendra progressivement
Tout d’abord, proche sortie à Ploumanac’h et Trégastel en 1946 tandis que les années 1950 verront la persistance de cette grande journée, fatigante certes, (souvent une ou deux voitures ramasseront les « petites jambes » en queue de peloton…)
Le Finistère recevra la visite de Camaret en 1951, l’Arcouest et Bréhat en 1952, St-Jean-du-Doigt et St-Quay-Portrieux en 1953.
En 1957 et 1959 reprise de cette coutume revigorante : un avant-goût de Grandes Vacances !


Décès d’Yvonne Ménou, épouse Jouan