Les professions de foi

Les élèves font leur Profession de foi, appelée autrefois Communion Solennelle.
En classe de 7e ou 6e vers l’âge de 11-12 ans, elles renouvellent l’engagement de leur baptême.

À cet âge, la foi peut prendre une valeur d’adhésion personnelle réfléchie. Mais cette démarche ne peut se faire isolément, elle doit rester communion entre ceux qui partagent cette foi au sein de l’Église où les chrétiens, constitués en Peuple de Dieu sont un germe très fort d’unité, d’espérance et de salut pour l’humanité toute entière.

Pour s’y préparer plus spécialement, elles ont suivi une retraite avec l’aumônier ou un autre prêtre invité.

Ainsi regroupées au coude à coude durant deux ou trois jours, elles font une réponse libre à Dieu qui les invite à accueillir son amour. Elles sont dans la joie qu’elles partagent avec leur famille. Les parents, surtout ceux des pensionnaires, peuvent retenir des places à la même table du repas de midi à l’Institution même.

Note  : Auparavant, toutes les photos étaient regroupées. Pour faciliter l’identification, nous les séparons dans des articles différents (janvier 2016).


Articles publiés dans cette rubrique

samedi 18 décembre 2010
par  Yvonne Ménou (épouse Jouan) (†)

Profession de foi : 1948

Note du 14 janvier 2016 : les photos des professions de foi ayant été rangées par années, les commentaires ci-dessous perdent de leur pertinence, il faudrait commenter chaque photo, là où elles sont. Le 16 mai 1948
Monique, encadrée d’une amie d’enfance terminant sa philosophie à l’Institution et (...)

Décès d’Yvonne Ménou, épouse Jouan